• Médecin et chimiste français d'origine espagnole ( Mahon, Minorque, 1787-Paris 1853). Il acquit la notoriété par ses cours de chimie en tant qu'expert à des procès criminels.


    Il est l'auteur, entre autres, d'un Traité des poisons tirés des règnes minéral végétal et animal ( 1813_1815) et d'un Traité de médecine légale ( 1847).

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  • Mauvaise adaptation des fragments d'un os fracturé, qui se constate surtout après une fracture ayant entraîné une perte de substance osseuse.


    2, Mauvaise adaptation de deux surfaces articulaires entre elles. L'Incongruence articulaire est le plus souvent la conséquence d'une mauvaise réduction des fragments osseux et cartilagineux d'une fracture de l'épiphyse ( extrémité d'un os long).



    Elle est susceptible de provoquer une arthrose, celle-ci se déclarant d'autant plus précocement que la mécanique articulaire aura été plus sévèrement perturbée


    .
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    1 commentaire
  • Maladie héréditaire caractérisée par une insuffisance d'absorption de la vitamine B12. Cette maladie, très rare, est liée à une anomalie des récepteurs cellulaires intestinaux du facteur intrinsèque.


    Celui-ci, sécrété dans l'estomac, permet l'absorption par l'intestin grêle de la vitamine B12. La maladie d'Imerslund se manifeste à partir de l'âge de 2 ans par une anémie importante ( anémie mégaloblastique due au déficit en vitamine B12).


    associée à une présence excessive de protéines dans les urines. Elle est traitée, à vie, par des injections régulières de vitamine B12.
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  • Médecin Allemand ( Bamberg 1866-Berlin 1925).

    Il est surtout connu pour avoir mis au point une

    méthode de diagnostic de la syphilis

    par réaction sérologique ( réaction de Bordet-Wassermann).
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  • Widal Fernand, Médecin et bactériologue Français ( Dellys, auj. Delles, Algérie, 1862-Paris 1929).


    On lui doit notamment la découverte du bacille de la dysenterie épidémique et celle du sérodiagnostic des fièvres typhoïde et paratyphoïde ( sérodiagnostic de Widal et Félix);


    il a aussi fait progresser considérablement la connaissance et le traitement des maladies du rein.
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires