• Cancers au masculin.

    Durant l'année 2015, 385000 nouveaux cas de cancers ont été enregistrés en France métropolitaine, mais les deux sexes ne sont pas touchés de manière égale. 211000 hommes contre 174000 femmes. Le taux de mortalités est également deux fois plus élevé chez le sexe dit fort: 159 décès pour 100000 hommes et 79 " seulement" pour 100000 femmes.


    Ils en meurent aussi plutôt: à 73 ans en moyenne contre 77 pour le sexe féminin. En France, le cancer constitue d'ailleurs la première cause de décès chez l'homme ( 33%) mais la deuxième chez la femme ( 24%). Négligence et cigarette.

     


    Cette différence s'explique. Primo, les hommes prennent moins soin de leur santé. Entre négligence et désintérêt pour ce qui touche à la médecine, ils peinent à reconnaître et à évoquer leurs troubles, les sous-estiment et consultent moins. La grande majorité ne se fait pas suivre régulièrement par un médecin. Pas étonnant que les diagnostics soient plus tardifs et les cancers plus avancés.

     

     


    Les traitements sont alors moins efficaces et le pronostic forcèment moins bon. La raison n° 1 du plus grand nombre de cas de cancers chez l'homme est le tabagisme. C'est la première cause -direct de surcroît-du cancer du poumon, mais pas seulement. Il provoque aussi des cancers des voies aéro-digestives supérieures ( lèvres, bouche, gorge) et, on le sait encore trop peu, accroît le risque de quasi tous les types de cancers. Des buveurs excessifs.



    La consommation de boissons alcoolisées-tradition très " masculine"-est la deuxième grande explication. L'Institut national du cancer ( INCa) estime aujourd'hui que, chez l'homme, près d'un cancer sur dix huit  lui est imputable. Cette différence avec les femmes n'est pas près de s'annuler puisque en France, chez les jeunes de 17 ans, les garçons boivent trois fois plus de boissons alcoolisées ( 17,5 %) que les filles ( 6,8%)...



    Autre explication de ce décalage: les hommes mangent en général plus de graisses saturées et souffrent d'avantage d'obésité abdominale-or ce sont également des facteurs de risques de cancer.

    « La Presbyacousie?Deux organes à risque. »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :